Pâques selon les cultures

Partie 5 (et fin)

L’Andalousie

Direction le sud de l’Espagne, en Andalousie, pour découvrir les traditions de la Semaine Sainte à Séville et à Malaga. Du dimanche de Carême au dimanche de Pâques, ces villes sont rythmées par des célébrations, des processions religieuses et des chants traditionnels : les « saetas ». 

A Séville ce ne sont pas moins de 60 confréries qui traversent la ville, lors de processions, afin de rejoindre la célèbre Cathédrale Notre Dame du Siège de Séville.   Des milliers de personnes, venant du monde entier, s’accumulent lors de ces défilés afin de voir les «Pasos». Les Pasos sont des sortes d’autels, portés à bout de bras par les fidèles, et sur lesquels sont disposés des statues de la Vierge et du Christ. Ils sont différents d’une confrérie à l’autre. Chaque année, les confréries sont très fières de les présenter au public. La Semaine Sainte nécessite une longue préparation. Entre la conception des Pasos et le temps dédié à l’entraînement, il faut compter au moins une année. 

A Malaga, le parfum fleur d’oranger et les encens embaument les rues. Pendant la Semaine Sainte, ce sont 45 confréries qui défilent. Entre six et neuf processions ont lieu chaque jour. Elles débutent en fin d’après-midi et se terminent jusque tard dans la nuit. La légion espagnole est mise à contribution. Le Jeudi Saint,  la compagnie d’honneur du Tercio Don Juan d’Autriche III débarque dans la ville pour une procession. Des hymnes militaires retentissent alors dans la ville.  

D’autre part, le Mercredi Saint, il est coutume à Malaga de libérer chaque année un prisonnier. Aussi étonnant que cela puisse paraître, cette tradition remonte à l’époque du règne de Charles III. La légende raconte qu’à cette époque, une grande épidémie, comparable à celle de la peste, frappa la ville. Un grand nombre d’habitants furent tués. Les survivants, malgré leur affaiblissement, préparèrent tant bien que mal des processions de prières lors de la Semaine Sainte pour implorer la fin de l’épidémie. Or, le jour de porter les Pasos, les hommes furent trop affaiblis pour s’en charger. Un seul endroit fut épargné par ce fléau: la prison. Les prisonniers furent ainsi libérer, le temps des processions, pour porter les Pasos.  Pour les remercier, le roi ordonna un décret selon lequel un prisonnier serait libéré chaque année, lors de la procession « El Rico ». Cette tradition s’est donc maintenue jusqu’à nos jours. La seule condition pour qu’un prisonnier soit libéré, c’est qu’il ait commis un « petit délit ». 

La Sagrada Familia

 La Catalogne 

Si vous décidez de découvrir la capitale catalane, Barcelone, en cette période, le dépaysement sera garanti ! Vous aurez même l’impression de remonter le temps pour retourner à l’époque de Jésus. En effet, comme à Séville et Malaga, pendant la Semaine Sainte les rues regorgent de pénitents cagoulés, qui défilent comme si l’Inquisition était toujours présente. 

Le dimanche, La Sagrada Familia est en fête pour sa célèbre messe de Pâques. Elle commence généralement le matin à neuf heures et est ouverte à tous. Cependant, il est important de noter qu’elle est très prisée. Il est donc conseillé d’y aller beaucoup plus tôt pour espérer avoir une place. 

A Barcelone, Pâques ne serait rien sans sa célèbre Mona de Pascua ! Il est coutume d’offrir après la messe un délicieux gâteau génoise. A l’origine, il s’agissait d’une simple génoise sur laquelle était posé un œuf duré décoré, que les parrains achetaient à leurs filleuls.  Aujourd’hui, la Mona Pascua est déclinée en plusieurs saveurs. 

Et voilà, nous terminons notre tour du monde ! Nous espérons que toutes ces anecdotes et coutumes locales vous auront plu. Lapin ou cloches, c’est à vous de choisir ! Une chose est sûre c’est qu’en ce moment même, dans un endroit tenu secret et à l’abri des regards indiscrets, les lapins et cloches de La Cure Gourmande préparent l’arrivée du printemps. 

Et ce que nous pouvons seulement vous dire, c’est que cette année, ils sont très soucieux du détail. Leurs œufs sont décorés avec beaucoup de minutie et de gourmandises. Oups… nous en avons trop dit ! Nous allons devoir patienter un peu avant de vous dévoiler leur travail. 

En attendant, nous vous souhaitons une très belle  journée ! A bientôt !

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

Produit ajouté à la liste d'envies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation adaptée et à des fins de statistiques.